Naturopathe-Iridologue

Conseillère en Fleurs de Bach

2146 Route de Mende - Montpellier

Tél : 06 12 66 90 64

  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
Rechercher
  • Véronique Leymarie

La prise en charge du TDAH par la naturopathie



TDAH (Trouble de l'Attention avec Hyperactivité) : derrière ces 4 lettres se cache un trouble dont souffrent aujourd'hui de nombreux enfants mais qui reste encore mal connu et mal compris de la médecine et du milieu scolaire. La seule réponse apportée est souvent médicamenteuse, avec parfois de lourds effets secondaires. Pourtant il est possible d'agir avec des méthodes naturelles en travaillant notamment sur les intestins, qui une fois encore, seraient en cause.


Qu’est-ce que le TDAH


Le trouble de l’attention peut être avec ou sans hyperactivité, même si dans la plupart des cas on note une hyperactivité.

Il se traduit par une difficulté à se concentrer, à rester centrer sur quelque chose. Les enfants présentant ce trouble n’arrivent pas à fixer leur attention. Le moindre bruit, le moindre mouvement va les distraire.


Les conséquences du TDAH en milieu scolaire et dans la sphère familiale


Le TDAH a souvent des conséquences non négligeables en milieu scolaire. Avec des difficultés à fixer son attention, l’enfant a du mal à suivre en classe. Il est souvent en échec scolaire et en conflit avec des professeurs qui sont généralement mal formés sur le sujet. Il est essentiel de comprendre qu’il ne s’agit pas ici d’un défaut de compréhension mais bien d’un défaut de concentration.

S’il existe en plus une hyperactivité, l’enfant a du mal à rester assis sans bouger durant les heures de cours. Souvent on lui reproche de perturber la classe.


A la maison, l’hyperactivité peut être très compliquée à vivre au quotidien. L’enfant hyperactif demande continuellement de l’attention, prend beaucoup de place dans la famille. Les autres enfants de la fratrie se sentent souvent délaissés. Et les parents, en plus de culpabiliser, se sentent souvent épuisés par cet enfant qui n’est jamais en repos. L’équilibre familial peut ainsi être perturbé.


Les réponses apportées par la médecine


La prise en charge est généralement lourde pour l’enfant qui passe d’un thérapeute à un autre. Elle consiste essentiellement en :

- rééducations (orthophonie, psychomotricité, remédiation cognitive)

- Psychothérapies (Thérapies comportementales et cognitives, des thérapies individuelles ou de groupes s’adressant ou à l’enfant ou à la famille)

- aménagements scolaires en classe

- traitement médicamenteux par Méthylphénidate si nécessaire.

En cas de traitement médicamenteux, il n’est pas rare de voir apparaître des effets secondaires tels que troubles du sommeil, de l’alimentation ou de la croissance. Pour cette raison, de nombreux parents refusent souvent d’avoir recours à ces traitements.


Les solutions naturelles


- Traiter les intestins

Les troubles de l’attention viendraient d’un dysfonctionnement au niveau des neuro-transmetteurs. Or depuis quelques années, plusieurs études tendent à démontrer que ce dysfonctionnement aurait pour origine une hyperperméabilité des intestins.

La première action à mener est donc de rétablir la paroi intestinale. Pour ce faire l’alimentation joue un rôle essentiel. Il est nécessaire à la fois d’éliminer, ou de réduire les aliments qui peuvent lui nuire, tout en apportant les aliments bénéfiques.


Pour aider à réparer cette paroi intestinale, des compléments alimentaires à base de L-glutamine seront souvent conseiller.


Les probiotiques viendront également renforcer la flore intestinale.


- Omégas 3

Il est également important de nourrir les cellules nerveuses. On apportera donc des omégas 3. Cet apport pourra se faire en augmentant la consommation d’aliments contenant des omégas 3, comme les poissons gras.


- Magnésium

Il a été démontré que les enfants souffrant de TDAH présentaient systématiquement une carence en magnésium. Les aliments modernes contenant de moins de moins de magnésium, une supplémentation est indispensable.


- L-thyrosine

Mais on peut également agir directement sur les neuro-transmetteurs. Dans ce cas, l’action sera plus symptomatique mais elle peut s’avérer très efficace pour des effets rapides. Le but sera d’aider l’organisme à réguler sa production de dopamine. Un complément à base de L-Thyrosine, l’acide aminé précurseur de la dopamine, peut être conseillé.


- Prise en charge du psycho-émotionnel

Au-delà du trouble de l’attention et de l’hyperactivité, les enfants TDAH sont souvent des enfants présentant des troubles de l’humeur, des troubles du sommeil, voire des troubles dépressifs. Ce sont des aspects à ne pas négliger et là encore des solutions naturelles peuvent être apportées. Les Fleurs de Bach, la phytothérapie ou encore la gemmothérapie peuvent être une aide précieuse pour apaiser l’enfant.


Mais encore....


- La méditation

Même si elle n'est pas toujours facile à mettre en place, la médiation aide l'enfant à se calmer. C'est un exercice que les enfants apprécient généralement.


- Le sport

Il est essentiel de laisser l'enfant hyperactif s'exprimer et se dépenser. Et pour cela quoi de mieux que de faire du sport ? Cela lui permettra en plus de faire sortir toutes les tensions. Et en plein air, c'est encore mieux !


Les enfants présentant un TDAH sont des hypersensibles et sont souvent d’une grande intelligence. L’essentiel avant toute chose est de savoir les écouter et leur parler pour les accompagner au mieux car il ne faut pas oublier qu’ils sont les premiers à souffrir de leur trouble.